L'article

L’affaire Baby Loup, une bonne nouvelle?

L’affaire Baby Loup, une bonne nouvelle?
 
24.09.18 - Le verdict français dans l’affaire Baby Loup a été critiqué par l’ONU. Une opportunité pour l’expression de sa foi au travail.
Le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU a critiqué la confirmation du licenciement par la justice française d’une salariée de la crèche Baby Loup qui portait le voile islamique. Le Comité a jugé qu’il s’agissait d’une «atteinte à la liberté de religion», dans un avis émis en juillet. Pour Nancy Lefèvre, juriste auprès du Conseil national des évangéliques de France (CNEF), cette affaire peut concerner les chrétiens.

Vers une interdiction totale, pour tous?

«L’affaire Baby Loup aurait pu toucher un chrétien souhaitant porter une croix ou un t-shirt avec un verset biblique par exemple», souligne Nancy Lefèvre. La salariée de la crèche Baby Loup licenciée en 2008 avait usé de tous les recours possibles auprès de la justice française, en vain.
Selon la juriste du CNEF, la possibilité de «témoigner de l’amour du Christ en paroles et en action» compte davantage pour le chrétien que celle de porter un signe religieux.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Wikipedia
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x