L'article

L'actualité qui mérite votre attention

 
24.12.07 - - Le dimanche banalisé
- Banlieues françaises: rien n’est résolu
- Des cellules souches sans embryon
- Pas de répit pour les films fantastiques
- Le Sénat américain serre la vis aux télévangélistes
- Annapolis : ce qu’on ne vous a pas dit
- Kurdistan moins sûr pour les chrétiens
- Percée scientologue en Espagne
- Les places financières en sursis
Le dimanche banalisé
En France comme en Suisse, l’ouverture des commerces le jour du Seigneur gagne petit à petit du terrain. Personne ne conteste que le travail dominical est indispensable dans de multiples secteurs (santé, transports, etc.). Pourtant, l’ouverture dominicale des commerces est une étape symbolique forte. D’une part elle emploie un nombre de personnes élevé et de l’autre, son utilité, le dimanche, n’est pas démontrée.Le parlement helvétique s’est prononcé en faveur de l’ouverture des commerces, quatre dimanches par an. En 2005, le Peuple suisse avait déjà accepté du bout des lèvres (50,6%) l’ouverture dominicale des commerces dans les gares et les aéroports. En France, c’est la commission Attali pour la croissance qui préconise une libéralisation du commerce dominical.L’alliance inhabituelle entre la gauche syndicaliste et les chrétiens pour s’opposer à cette libéralisation peut surprendre. Elle met en évidence deux enjeux de ce changement culturel, à savoir la défense du travailleur et celle du jour du repos et du culte communautaire.

Banlieues françaises: rien n’est résolu
Les émeutes de novembre 2007 ont eu pour théâtre Villiers-le-Bel comme celle de fin 2005 Clichy-sous-Bois. En deux ans, on note une aggravation des violences avec l’usage d’armes à feu contre les représentants de l’État et la destruction de bâtiments communaux comme une école et une bibliothèque. La tension est maintenant retombée mais rien n’est réglé et les prochains épisodes ne sont qu’une question de temps.La société française se divise pour qualifier le problème. S’agit-il d’une fracture socio-économique ou d’une fracture ethnico-religieuse ? Certains parlent d’ethnicisation des maux sociaux-économiques.
Si des mesures extrêmes comme le couvre-feu ou l’intervention de l’armée ne sont pas à l’ordre du jour car elles amplifieraient encore la stigmatisation, le risque est de voir l’État transférer aux islamistes une partie de ses prérogatives, en créant par exemple une police religieuse des banlieues ou des mosquées et autres centres culturels pour canaliser les jeunes.Les intervenants chrétiens en banlieue persistent à penser que les Églises et familles chrétiennes pourraient faire plus.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x