L'article

John Featherstone revisite un hymne antique

John Featherstone revisite un hymne antique
 
21.08.17 - Dernière création du plus britannique des auteurs-compositeurs-et-interprètes protestants français (ou inversement): un Te Deum trilingue du quatrième siècle mis en musique par ses soins. Le résultat est magnifique pour celui qui prend le temps de tendre l’oreille et qui aspire à approfondir sa réflexion, son adoration.
Œuvre composite
John Featherstone n’est pas l’homme d’une musique facile et consensuelle. Cet esthète soigne un genre exigeant, d’une rare profondeur. Son Te Deum mélange allègrement les genres. Un même morceau peut démarrer en chant classique, pour ensuite prendre des airs de jazz, de pop ou de gospel.
«Il ne s’agit pas de viser la complexité mais plutôt de refléter le texte. Comment dire “Toi, Dieu” musicalement?», commente l’artiste. Cette optique s’est imposée dès le début. «Soudain, j’ai ressenti l’urgence de me lancer. En pleine nuit, je me suis réveillé avec les premiers accords déroutants de l’œuvre, complexes, voire indéfinissables, comme pour évoquer “le grand Dieu qui transcende tous nos schémas restreints”», explique encore John Featherstone.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Ixène
 

x