L'article

Jésus face à la peur... et l’exemple qu’il nous a laissé

Jésus face à la peur... et l’exemple qu’il nous a laissé
 
23.03.20 - Jésus a connu la peur suprême à l’heure de son martyre consenti. Il a su trouver la force nécessaire dans sa communion avec son Père, sa détermination à aller jusqu’au bout et le soutien, même défaillant, de ses proches.
Au cours de son ministère terrestre, Jésus a invité plus d’une fois ses auditeurs à ne pas avoir peur. Il aimait rappeler que le souci ne sert à rien et que la clé face à la peur est la confiance dans la bonté du Père. Or, à l’approche de sa mort, Jésus a pourtant vécu des heures de grande solitude et d’angoisse. Il savait ce qui l’attendait, conscient que son sacrifice était la pièce maîtresse du plan divin.
Certains commentateurs ont tenté d’expliquer les moments d’agonie à Gethsémané en gommant la peur, comme si le Christ n’avait souffert que de l’intensité du combat spirituel, sans que ses propres émotions ne soient affectées. Pourtant, l’apôtre Paul écrit que Jésus a été en tous points semblable au reste de l’humanité. Pleinement homme, Jésus a connu la peur. Cela rend son sacrifice et sa parfaite soumission à Dieu d’autant plus extraordinaire et source d’inspiration.

Face à la peur, Jésus prie pour l’unité de ses amis avec le Père
Dans son livre Face à la peur, Pierre Tchanz établit la différence entre la peur et l’angoisse: «L’angoisse naît de la perspective et de l’attente du danger, alors que la peur en suppose la présence et la connaissance. Tandis que l’angoisse est désorganisatrice, la peur permet et favorise même dans certains cas l’adaptation.
»
Lors du repas de la Pâque qui a précédé son arrestation, Jésus a préparé ses disciples avec un sang-froid remarquable. La prière qu’il a élevée en leur faveur est une clé pour comprendre la manière dont il a ensuite affronté l’angoisse et la torture. Jésus a prié pour l’unité des disciples, afin que ses amis soient gardés et puissent connaître l’intimité parfaite qui le liait, lui, au Père. C’est comme si, face à l’échéance de ce temps passé avec eux, il voulait s’assurer que l’alliance entre Dieu et ses disciples soit scellée, de sorte que profondément arrimés en Dieu, ils puissent endurer toutes les tempêtes qui les attendaient.
Cette prière extraordinaire inclut tous les chrétiens: «Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x