L'article

«Je crois qu'il y aura une révolution spirituelle»

«Je crois qu'il y aura une révolution spirituelle»
 
21.12.15 - Le Québécois Guillaume Tremblay a présenté en France son documentaire «L’heureux naufrage». Une trentaine de personnalités publiques y évoquent des questions essentielles sur le sens de la vie et nos valeurs. Le film questionne les fondements de nos croyances. Entretien.
Dans ce film, vous vous penchez sur le vide spirituel de notre société. Pourquoi ce sujet?
C’était une volonté de me démêler intérieurement. Je sentais que j’étais confus. Je devais trouver des mots là où je n’en avais plus. J’ai été élevé dans une famille religieuse, où l’on me disait: «Il faut croire en Dieu sinon tu iras en enfer». A l’école, j’entendais au contraire: «Faut pas croire en Dieu, sinon t’es un imbécile». Si l’on voulait passer d’un côté à un autre, il fallait le faire vite, de peur de se trouver en zone grise, dans une situation inconfortable.
J’ai alors décidé de quitter l’Eglise parce que j’y voyais des choses que je n’aimais pas. J’ai embrassé une forme d’athéisme.
Mais une fois installé avec mon frigidaire en inox, ma femme, mes enfants et mon chien, j’ai ressenti cette sensation de me heurter à un mur. Je me suis alors rendu compte que j’étais plus spirituel que je ne le pensais, même si je ne voulais pas l’être. En proie à un profond mal-être, il fallait que je revisite ces questions.

«L’heureux naufrage» a donc été une forme de thérapie?
Oui, exactement! Dans la société québécoise, des personnalités semblaient manifester leur intérêt pour le spirituel et cherchaient à revisiter l’héritage religieux... d’une manière non religieuse. Mais tout cela se perdait dans un flot d’informations. Je me suis dit qu’il serait intéressant de rassembler ces personnalités pour les faire parler et que cela pourrait aboutir à une œuvre. Nous nous sommes lancés dans ce projet, un peu maladroitement. Puisque j’étais moi-même «mêlé», je ne savais pas ce que je voulais vraiment. Mais je souhaitais interviewer ces gens pour découvrir ce qu’ils semblaient avoir découvert et que je n’avais pas.

Vous ne saviez donc pas vers quoi vous conduiraient ces interviews...
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x