L'article

Jair Bolsonaro, les raisons du choix des évangéliques brésiliens

Jair Bolsonaro, les raisons du choix des évangéliques brésiliens
 
19.11.18 - Le nouveau président brésilien Jair Bolsonaro doit en grande partie sa victoire aux chrétiens évangéliques, qui l’ont massivement soutenu. Ceux-ci ont-ils pris un risque politique en élisant cet homme controversé? Analyse.
«Je demande à Dieu qu’il nous illumine. Nous avons tout pour devenir une grande nation, pour changer le destin de notre pays. Je crois en Dieu, en le Peuple brésilien et en notre potentiel! Le Brésil au-dessus de tout, et Dieu au-dessus de tous!»

Soutien des évangéliques
Le 6 novembre, Jair Bolsonaro a prononcé son premier discours de président du Brésil au Parlement à Brasilia. Une intervention surprise très courte dans laquelle il a invoqué la Constitution brésilienne et promis que son gouvernement en serait le garant, tout en multipliant les références chrétiennes. Elu le 28 octobre avec plus de 55% des voix, cet ancien capitaine de l’armée brésilienne reconverti dans la politique, député de Rio pendant trente ans, doit en partie sa victoire au large soutien des Eglises évangéliques. Selon un sondage de Datafolha, près de 70% des évangéliques brésiliens ont voté pour Bolsonaro, contre 51% des catholiques, majoritaires dans le pays.

Une foi affichée
Pourquoi la plupart des fédérations d’Eglises évangéliques au Brésil ont-elles accordé leur soutien à ce député qui s’est fait connaître pour ses hommages rendus à la dictature et ses dérapages verbaux contre les femmes, les homosexuels et les noirs? Pour Jean-Pierre Graber, politologue suisse et ancien conseiller national (député), dans leur très grande majorité, les évangéliques brésiliens lui ont accordé leurs suffrages pour quatre raisons.
Tout d’abord, Jair Bolsonaro affiche publiquement sa foi chrétienne. «Sa prière publique au soir de l’élection présidentielle a été vue par des millions de téléspectateurs au Brésil et dans le monde entier.
Tout cela ne peut que plaire aux évangéliques!» Par ailleurs, les évangéliques l’ont élu pour ses positions conservatrices en matière sociétale, réprouvant le mariage homosexuel et se montrant hostile à l’avortement.

La criminalité
Ensuite, selon le politologue, les évangéliques ont soutenu «ce candidat de la droite sécuritaire» parce qu’il s’engage à combattre beaucoup plus sérieusement que ses prédécesseurs la criminalité violente. «Dans beaucoup de pays - dont le Brésil - les évangéliques, comme les autres membres du corps social, aspirent à plus de sécurité.» Le Brésil a enregistré 64 000 assassinats et meurtres en 2017. «Il est certain que s’il n’y avait eu que 1000 homicides au Brésil durant cette même année, Jair Bolsonaro n’aurait pas été élu président», souligne Jean-Pierre Graber.

Ambassade en Israël
Enfin, les évangéliques brésiliens ont voté pour Jair Bolsonaro parce que ce dernier - à l’instar du président Donald Trump - a déclaré vouloir établir l’ambassade brésilienne en Israël à Jérusalem plutôt qu’à Tel Aviv.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x