L'article

«J’étais piétinée par la prostitution»

«J’étais piétinée par la prostitution»
 
24.06.13 - Samya revient de loin ! De confession musulmane, elle est ensuite passée par les affres de la prostitution. Depuis que Dieu l’a touchée, elle met toute son énergie à s’approcher des femmes musulmanes et des prostituées.
A seulement 21 ans, Samya a déjà un témoignage de vie percutant. Née en Suisse dans une famille marocaine, elle est élevée dans la foi musulmane. Son père lui parle d’«Allah, le miséricordieux». A 13 ans, elle prononce sa première prière islamique, moment très significatif qui marque la maturité religieuse. Mais Samya est perdue : son père lui enseigne la bonté de Dieu, tout en étant un homme plutôt violent.

«J’ai tout lâché»
Sa mère, elle, était devenue chrétienne alors que Samya était encore enfant. Mais à l’adolescence, Samya ne veut plus avoir affaire avec les religions. Elle a en effet l’impression de n’être acceptée ni par sa mère, ni par son père : «Je n’arrivais pas à leur faire plaisir aux deux. En étant musulmane j’étais acceptée ; en tant que chrétienne, j’étais sauvée, mais rejetée. Alors j’ai tout lâché».
Vers 16 ans, Samya part vivre dans la rue. Il lui arrive de dormir dehors, mais la plupart du temps elle loge «chez des garçons qui possèdent des studios» ou dans des squats. Dans la rue, elle se met à vendre de la drogue. «Mes journées se résumaient à traîner dans les parcs et à vendre de l’herbe». Sans jamais pour autant toucher aux substances.
Petit à petit, la drogue ne reste plus son seul «passe-temps». Samya tombe dans la prostitution, sans véritablement s’en rendre compte : «Ce n’était pas l’argent qui m’attirait. Je voulais combler un manque d’affection, me sentir belle et accueillie».
Au début, le manque affectif semble résolu... mais pas pour longtemps. Au bout de quelques mois, elle se rend compte que les hommes profitent d’elle.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

x