L'article

«Imagine»: John Lennon

«Imagine»: John Lennon
 
19.02.18 - Ces Hits entrés dans l'histoire.
«Imagine» est la plus célèbre des chansons de la carrière post-Beatles de John Lennon. Adoptée par les pacifistes du monde entier, elle est devenue l’hymne d’un certain athéisme: «Imagine qu’il n’y ait pas de paradis. C’est facile, sans trop d’effort. En bas, pas d’enfer; là-haut, rien que du ciel bleu.
»
Avec ce titre, John Lennon a donné aux anti-religieux leur chanson de ralliement, même si une écoute attentive confirme qu’il s’agit plutôt d’une charge contre la religion dans ses formes institutionnalisées et contre les nationalismes et communautarismes provoquant les guerres.

Si la chanson ne tombe pas dans un idéalisme mièvre, c’est qu’elle assume son approche utopique de la réalité: «Tu peux m’accuser de rêver, mais je ne suis pas le seul.» Elle exprime une espérance de paix et de générosité qui nous fait envie. Mais personne n’est assez naïf pour croire en la réalisation de cette vision.
Si le rêve de John Lennon ne s’est jamais réalisé, ce n’est pas parce que trop peu de gens ont rejoint son cortège, mais à cause de quelque chose de bien plus fondamental dans la nature humaine: l’égoïsme et l’orgueil qui nous affectent tous. Ceux d’entre nous qui sommes chrétiens rejetons la vision de John Lennon car nous avons perdu nos illusions.

Selon une vision biblique du monde, le mal n’est pas dans l’institution mais dans le cœur des individus qui la composent. Pouvons-nous effectuer ce changement de cœur par nos propres efforts? Non, et c’est l’erreur désolante que nous constatons dans cette chanson. La cause des conflits et du mal-être ne se trouve pas dans la religion ou le patriotisme, mais dans la distorsion de ces valeurs lorsqu’elles sont gangrenées par les conséquences de la chute humaine: le péché.

John Lennon avait la réputation d’être sensible aux considérations spirituelles. Dommage que ses présupposés aient été faussés dès le départ. Si seulement il avait fait plus de place dans sa vie au Christ, qui en connaissait un rayon sur la paix: «C’est ma paix que je vous donne. Ce cadeau n’a rien de commun avec ce que le monde peut donner, avec sa paix à lui» (Jn. 14, 27).

Jonathan Hanley

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 
En savoir plus

John Lennon «Imagine»

Imagine qu'il n'y a pas de Paradis
C'est facile, sans trop d’effort
En bas, pas d’enfer
Là-haut, rien que du ciel bleu
Imagine tous les gens
Qui ne vivraient que pour aujourd’hui…

Imagine qu'il n'y a plus de pays
C'est facile, sans trop d’effort
Aucune cause pour tuer ou mourir
Et pas de religion non plus
Imagine tous les gens
Qui vivraient leur vie en paix…

Tu peux m’accuser de rêver
Mais je ne suis pas le seul
J'espère qu'un jour tu nous rejoindras
Et que le monde vivra dans l’unité
Imagine le monde sans possessions
Je me demande si tu peux
Rien à convoiter, plus jamais de faim
La fraternité humaine partout
Imagine tous les gens
Qui se partageraient le monde entier

Tu peux m’accuser de rêver
Mais je ne suis pas le seul
J'espère qu'un jour tu nous rejoindras
Et que le monde vivra dans l’unité
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x