L'article

Ils sont sortis de l'ésotérisme; de l'ombre à la lumière

Ils sont sortis  de l'ésotérisme; de l'ombre à la lumière
 
28.01.19 - Matthieu, Michaël et Jacqueline ont tous les trois pratiqué l'occultisme avant de rencontrer Jésus. Des témoignages qui démontrent que la lumière du Christ est plus puissante que les ténèbres de l'occultisme.

Dossier: L'ésotérisme, ce dieu qui répond
Certains plongent dans l’ésotérisme dès la naissance. Il en va ainsi de Matthieu: son père maraîcher «dynamisait les produits répandus sur les cultures» d’après les principes biodynamiques de l’anthroposophie Steiner. Matthieu est baptisé par «un prêtre de la Communauté des Chrétiens» (une sorte d’Eglise de la mouvance) et il est scolarisé jusqu’à l’âge de quinze ans dans une école Steiner-Waldorf.

Magnétiseur
Michaël, la trentaine, se met quant à lui à chercher la paix pour lui et pour son entourage face à de lourdes souffrances. Un soir, il entend «une voix m’appelant par mon prénom». Le lendemain, il cherche une Bible sur internet et tombe sur Apoc. 3, 20: «Je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui.»
Interpellé, il poursuit ses recherches sur internet mais se retrouve sur des sites New Age qui référencent aussi ce texte. Ainsi, de fil en aiguille, il s’embourbe dans le Reiki Shamballa, le chamanisme, l’alchimie, le Hatha-yoga, etc.
Michaël devient magnétiseur.

Ils ne trouvent pas la paix
Pour sa part, Jacqueline Frésard raconte dans son livre Ma vie avant… et après (éd. Oladios) comment en peu de temps, alors qu’elle vit de profondes souffrances personnelles, elle reçoit sans les demander les formules pour soulager l’arthrose, éradiquer les verrues et guérir les brûlures. Elle pratique donc le secret (magie blanche) et ça fonctionne, même à distance. «J’étais persuadée que j’étais envoyée de Dieu, comme un tuyau par lequel il versait la guérison», se souvient-elle, d’autant plus que «je devais, pour l’un des secrets, réciter la prière du “Notre Père”». Fait marquant, elle ne prie jamais au nom de Jésus. Pourtant, aucune de ces pratiques ne procure l’effet escompté.
De son côté, Matthieu n’adhère pas à l’anthroposophie et recherche l'apaisement dans l’alcool, la drogue, et autres «plaisirs» jusqu’au jour où il découvre l'Evangile grâce à son meilleur ami qui s'est converti. Le changement radical chez celui-ci attire le jeune étudiant de vingt-deux ans. Son plus grand obstacle à la foi: accepter que «tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu» (Rom.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x