L'article

Ils sont le sel de la région

Ils sont le sel de la région
 
25.09.12 - Les chrétiens ont joué un rôle historique au Moyen-Orient. Du passé ?
«Les chrétiens sont le ciment qui maintient le Moyen-Orient, ils sont le seul groupe capable de garantir le pluralisme dans des pays en majorité musulmans». Pour Kurt Johansen, directeur exécutif de Sat-7 pour l’Europe, cela ne fait pas l’ombre d’un doute : les chrétiens ont toujours eu un rôle à jouer dans cette région, et il n’y a pas de raison que les événements qui la secouent aujourd’hui changent la donne. Si, sur le plan historique, on ne peut guère lui donner tort, tous les observateurs ne partagent pas son analyse quant à la situation actuelle.

Contribution au développement
«Les chrétiens syriens, libanais et irakiens ont beaucoup contribué au développement de l’idée nationale : grâce à leur meilleure connaissance du modèle occidental, ils ont participé à l’enrichissement de la pensée et de l’action politique», analyse le professeur honoraire de géopolitique Mohammad-Reza Djalili, par ailleurs écrivain et conférencier.

Même topo en Egypte, nous dit Henri Boulad, directeur du centre jésuite d’Alexandrie, qui attribue aux chrétiens levantins la renaissance culturelle et économique de l’Egypte dès le dernier quart du 19e siècle : «C’est en grande partie grâce à eux que l’Egypte d’alors a pris un tel essor ; grâce aussi aux écoles catholiques (photo du Collège St-Marc à Alexandrie) que l’élite de la société égyptienne a été formée pendant près d’un siècle et demi.»

Perte d’influence
L’évolution de ces dernières décennies, qui s’est accélérée depuis quelques années a cependant réduit l’impact des chrétiens au Moyen-Orient : «A l’origine de la modernisation, les chrétiens sont aujourd’hui les victimes de cette modernisation, qui leur a fait perdre les positions traditionnelles qu’ils occupaient notamment dans la société ottomane», constate Mohammad-Reza Djalili. Les printemps arabes ont d’abord soulevé une vague d’espoir. Il y a une année, le pasteur d’une grande Eglise évangélique du Caire, interrogé par Christianisme Aujourd’hui, était résolument optimiste : «Les chrétiens peuvent profiter de ce nouvel élan de libertés pour avoir une influence et contribuer à la modernisation de notre pays», disait-il en substance. Aujourd’hui, beaucoup déchantent. «Les chrétiens ont pendant bien trop longtemps été considérés comme des citoyens de seconde zone, et la situation actuelle risque d’accentuer ce phénomène. Leur influence est minime», déplore Raymond Favre de Portes Ouvertes.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Quel rôle pour l’Eglise occidentale?

«En tant que chrétiens occidentaux, nous devons entretenir le maximum de liens possibles avec les chrétiens d’Orient et contribuer à leur donner une vie acceptable», appelle Raymond Favre. En ayant la main sur leur épaule dans les temps difficiles, en envoyant du chocolat, en écrivant une lettre, en disant que l’on prie pour eux, en allant les encourager sur place, en les aidant à reconstruire une maison détruite. «Leur bataille est héroïque, mais ils ont besoin de nous pour persévérer.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x