L'article

Ils sont évangéliques, ils ont été élus!

Ils sont évangéliques, ils ont été élus!
 
21.04.14 - Combien d’évangéliques se sont présentés aux municipales en mars ? A l’instar de Franck Meyer, initiateur du Collectif des maires pour l’enfance et président du CPDH, réélu maire de Sotteville-Sous-le-Val, plusieurs évangéliques ont aussi été élus. Qui sont-ils ? Le plus souvent, leur engagement politique n’obéit pas à une candidature identitaire, mais à un service à la collectivité. Portraits de deux adjoints au maire.
Katja Ballin, mère de famille, deuxième adjointe au maire dans une localité de Bourgogne

Katja Ballin a été élue au premier tour des municipales et assermentée le 28 mars comme seconde adjointe au maire d’une localité de 3000 habitants en Bourgogne. Ce jour-là, elle a déjà pris ses fonctions de responsable du social et de la petite enfance. Elle supervise donc le personnel en charge d’une structure d’accueil de la petite enfance, des besoins sociaux et des personnes âgées.

Arrêter de râler ou alors s’engager
Cette mère de cinq enfants a mis le doigt dans la politique en 2008, en acceptant de figurer sur une liste de diverses sensibilités politiques, «en opposition à un maire affairiste». Fleuriste de profession, Katja Ballin était engagée depuis plusieurs années sur le plan social, par exemple en visitant les personnes âgées ou en proposant des ateliers de confections d’arrangements floraux aux résidents de la maison de retraite locale.
L’encouragement d’une élue l’a convaincue de franchir un pas supplémentaire. Cette impulsion coïncidait avec une remise en question personnelle : Katja Ballin avait jusqu’ici tendance à critiquer l’action des autorités. «Je me suis dit : soit tu arrêtes de râler, soit tu t’engages !»
La liste d’entente communale a été élue et Katja Ballin est alors devenue l’une des 23 conseillers. Bien qu’issue d’une famille à la conscience politique développée, cette Suissesse mariée à un Français n’était pas personnellement au bénéfice d’une expérience politique. Après un temps d’adaptation, elle a trouvé ses marques et concentré son action sur le plan social et culturel.
Avec une connaissance, elle a par exemple répertorié toutes les personnes âgées de la localité.

«C’est en servant que je veux être témoin»
«A l’approche des municipales 2014, le maire sortant m’a proposé le poste de première adjointe au maire. J’ai refusé tout net !». Mais devant l’insistance de celui-ci, elle a fini par se faire à l’idée de rejoindre l’exécutif de sa commune.
Son Eglise, dans une localité voisine, en a-t-elle été informée ? A part deux ou trois personnes avec lesquelles elle en a parlé, son élection n’a jamais été un sujet de discussion. Ce qui ne l’empêche pas de voir son engagement politique comme une façon de servir Dieu.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x