L'article

Ils auraient pu tout envoyer «valser»

Ils auraient pu tout envoyer «valser»
 
27.01.20 - La vie de couple est souvent comparée à une danse. Au cours de leurs vingt ans de mariage, Mélody et Sylvain ont eu maintes occasions de tout envoyer «valser», tant ils avaient de la peine à se comprendre. Mais le couple a persévéré contre vents et marées, grâce à sa foi commune.
Mélody et Sylvain se rencontrent lors d’un camp où ils sont tous deux moniteurs. La première année de leur mariage, célébré en 2000, se passe sans accroc. D’un tempérament directif, Sylvain mène le bal tandis que Mélody, plutôt effacée, suit docilement le rythme de la danse, un peu déçue toutefois de l’absence de temps de qualité. Alors qu’ils ont accueilli leur premier enfant, le couple cherche la volonté de Dieu et reçoit la pensée de se former pour le servir.
Depuis son plus jeune âge, Sylvain rêve de partir en mission. Mélody tire cependant le frein à main car en quatre ans, leurs frustrations et leurs dysfonctionnements ont pris de l’ampleur: elle ne peut pas s’imaginer vivre en communauté alors qu’ils sont en crise: «Nos dialogues étaient quasi inexistants, ils se limitaient à la pluie et au beau temps et parfois à nos problèmes, pour lesquels nous ne trouvions pas de solutions.» Ils suivent alors un séminaire sur l’identité, profitable à leur couple. Entre 2006 et 2009, trois enfants viennent agrandir la famille.

Premier accompagnement
«Plus nous avancions dans la vie conjugale, plus nos différences flagrantes, nos centres d’intérêts opposés, nos façons de penser nous éloignaient l’un de l’autre», témoignent-ils. N’arrivant pas à se comprendre, Mélody et Sylvain décident de se faire accompagner par deux amis chrétiens, engagés en relation d’aide: «Dieu a commencé à travailler nos vies personnelles, nos blessures du passé, nous guidant sur ce long chemin de restauration.» S’ensuit un léger mieux dans leur relation.

Attirances extraconjugales
En 2011, souffrant de solitude, Mélody se rapproche d’un ami de la famille et en tombe amoureuse: «Je me sentais abandonnée, transparente et sans aucune valeur, alors que cet homme m’écoutait, me comprenait et me donnait le sentiment incroyable d’exister», confie-t-elle. Les époux en crise entreprennent un accompagnement psychologique individuel.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x