L'article

Il y a 50 ans, JEM s’établissait à Lausanne

Il y a 50 ans, JEM s’établissait à Lausanne
 
23.09.19 - La cathédrale a accueilli un culte de reconnaissance début septembre, avec des pionniers toujours aussi fringants.
Le 2 septembre, un public fourni et multiculturel est venu célébrer en la cathédrale de Lausanne le demi-siècle d’implantation de Jeunesse en mission (JEM) dans cette ville. C’est en 1969, année marquée par les premiers pas sur la Lune, que le Chalet-à-Gobet accueillait le premier centre de formation au monde de l’organisation et qu'était lancée une première école d’évangélisation.
Dans son allocution, le directeur de JEM Lausanne Markus Steffen s’est émerveillé que l'organisation missionnaire se soit répandu dans 160 nations et forme 30 000 étudiants par année avec, à la clé, des milliers de vies transformées.

Merci aux chrétiens de Romandie
«Toute notre reconnaissance va aux chrétiens romands et lausannois, qui nous ont soutenus par leurs prières et leur grande générosité.
Cela a permis qu’une vague missionnaire parte dans le monde», a déclaré Markus Steffen, en faisant allusion à la vision du fondateur Loren Cunningham.

Témoins des bienfaits dans leur vie
Deux témoins ont ensuite évoqué l’influence sur leur vie de leur formation en Ecole de disciple ou à l’Université des Nations. Flûtiste de renom, le Coréen d’origine Solnamoo Song a découvert Jésus suite à une rencontre avec des Jemiens au bord du Léman, alors qu’il projetait de se suicider. Ses interprétations musicales n’ont pas laissé insensible le public de la cathédrale.
Ancien président de l’EPFL et du conseil synodal de l’EERV, Jean-Claude Badoux a dressé un bref historique du zèle missionnaire en Romandie jusqu’à la création de JEM, il y a deux générations, qu’il a qualifiée de «don de Dieu», tout en relevant que la mise en pratique de l’ordre missionnaire de Jésus s’accompagne souvent de persécution.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x