L'article

Il était une foi... L’évangéliste qui s’est tué à la tâche

Il était une foi... L’évangéliste qui s’est tué à la tâche
 
23.12.19 - «L’apôtre des Hautes-Alpes» n’aura vécu que trente-deux ans. Mais son impact fut considérable dans les vallées de Freissinières et du Queyras où il vécut près de quatre ans.
Originaire de Genève, Félix Neff est un enfant surdoué qui sait déjà lire à trois ans. D’abord hostile à la foi, il se convertit à l’âge de vingt et un ans.
Son cheminement spirituel et géographique le mène de Genève à la région grenobloise en passant par Londres où il est ordonné pasteur, puis dans les Hautes-Alpes. C’est cette région de tradition protestante et vaudoise qu’il va transformer complètement d’octobre 1823 à juin 1827, parcourant à pied environ mille six cents kilomètres chaque année pour en édifier et encourager les habitants épuisés.
Expliquant n’«avoir lu que trois livres» (la Bible, son cœur et la nature), Félix Neff sera fidèle à ces trois axes dans ses activités.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Wikipedia
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x