L'article

Il était une foi...

Il était une foi...
 
19.03.18 - Une nuit de 1974, le pasteur et chanteur noir Benjamin Dube rassemble sa femme et ses cinq enfants pour leur annoncer sa fin prochaine, en précisant: «Aimez ceux qui me tueront car Jésus les aime.» Prêcher la réconciliation entre Noirs et Blancs relève du défi en Afrique du Sud, sous le régime de l’apartheid. Le pasteur Benjamin est critiqué et même menacé par ses frères de couleur. Ils n’admettent pas ce qu’il prétend, que Jésus nous aime, blanc ou noir! «Si tu n’arrêtes pas de prêcher l’amour des Blancs, nous te tuerons!», avaient crié des contradicteurs radicaux des ghettos.
Quelques jours plus tard, des émeutiers noirs arrêtent sa voiture. Ils l’exécutent et trempent sa Bible dans son sang. Benjamin junior, le dernier fils du pasteur, âgé de douze ans, parvient à se cacher et assiste à toute la scène.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x