L'article

Faire preuve de sagesse en 2019, un choix à contre-courant

Faire preuve de sagesse en 2019, un choix à contre-courant
 
24.06.19 - Démontrer de la sagesse est un style de vie en voie de disparition. Et si la Bible et l’exemple de Jésus étaient encore valables aujourd’hui? Entre réflexion et action, la sagesse est à la portée de tous, par des gestes simples.
Aujourd’hui la parole, c’est 280 signes, la pensée, c’est une personne, une chambre et une caméra, l’opinion, c’est une story de cinq secondes. A l’ère des réseaux sociaux, le monde entier s’exprime à toute vitesse et se nourrit de l’éphémère. Dans la course, la sagesse aurait-elle rendu son dossard?

Quelle définition?
«Sois sage», dit-on aux enfants agités, «sois sage», a-t-on entendu. Mais cette sagesse que l’on impose aux petits et que l’on était censé acquérir, quelle est-elle exactement? «Heureux l’homme qui a trouvé la sagesse et l’homme qui possède l’intelligence», indique Proverbes 3, 13.
Titulaire d’un master en philosophie, Yves Bulundwe s’interroge: «La sagesse est une capacité très recherchée. Derrière elle, on comprend la capacité à appréhender une situation, à comprendre des concepts et idées, à être équilibré et pondéré, à savoir apporter un éclairage nuancé, précis et riche.» Une approche en contraste avec un rythme de vie imposant une réflexion précipitée.

Pour le pasteur de Lausanne, il existe plusieurs sagesses: «La sagesse émotionnelle, la capacité à comprendre des liens logiques, la capacité à créer, la capacité à trouver des solutions ou encore la sagesse relationnelle.» Mais avant tout, il souligne la définition biblique. «La sagesse, c’est avant tout la crainte de l’Eternel. Etre sage, c’est connaître Dieu et se connaître soi-même.»

Sagesse intemporelle
La Bible regorge certes de conseils en matière de sagesse, mais à l’heure actuelle, ce terme semble avoir perdu voix au chapitre. Est-il possible de rechercher la sagesse en 2019?
Selon Yves Bulundwe, il s’agirait en premier lieu de comprendre 2019. «Nous sommes dans une période marquée par un individualisme exacerbé, un relativisme poussé à l’extrême et une quête de bonheur envers et contre tout.» L’individu désireux de poursuivre la sagesse pourrait ainsi sortir de cet individualisme pour se tourner vers autrui. Et le philosophe d’ajouter: «On peut aussi voir cette ère comme celle du déconstructionnisme.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x