L'article

Faire grâce, la marque du chrétien

Faire grâce, la marque du chrétien
 
25.09.12 - Dans un monde souvent impitoyable, sommes-nous prêts à faire grâce et à donner une deuxième chance à nos contemporains ? Une telle attitude, véritable marque d’un chrétien, peut changer les rapports humains
Vous voulez faire une différence dans le monde qui vous entoure ? Vous souhaitez que le message de l’Evangile fasse mouche auprès de vos contemporains ? Alors vous avez besoin de deux choses : comprendre la grâce et la répandre autour de vous. L’une ne va pas sans l’autre, car «ce n’est qu’en manifestant la grâce autour de nous que nous l’expérimenterons pleinement nous-mêmes», stipule le pasteur Richard Blackaby dans son livre La grâce : reçue pour être donnée (éd. Maison de la Bible).

La grâce rime avec espoiret reconnaissance
Mais comment la grâce  peut-elle être vécue au quotidien ? Nous avons posé cette question à quatre chrétiens. Selon Jean-François, elle permet d’appréhender la vie avec espoir : «La grâce me rappelle que Dieu est patient envers moi, elle m’aide à ne pas me juger si j’échoue et à me relever si je chute. Je sais que Dieu connaît mes faiblesses et les accepte».
Pour Maïté et Sarah, la grâce pousse à la reconnaissance.
Concrètement, elles essaient de se réjouir de chaque bonne chose de l’existence et de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Pierre-Alain pense pour sa part que c’est en laissant le Christ vivre en soi que la grâce se manifeste : «Mon désir est que ce soit Jésus qui intervienne au travers de mes paroles, mes actes et mes choix.»
Si notre vision de la vie est empreinte de cette grâce divine, nous serons mieux à même de la répandre autour de nous, et même de convaincre le monde de la véracité de notre message, ajoute Richard Blackaby.

Nos contemporains ont besoin de la grâce
Le pasteur en est convaincu : alors que la plupart des êtres humains ont connu le rejet, le jugement, ou les abus, les témoignages de grâce sont comme un baume dans leur vie. Nos quatre interlocuteurs témoignent de l’attitude de grâce que leur ont manifestée certaines personnes. «Plusieurs amis m’interpellent par leur capacité à m’encourager et à corriger mes erreurs sans me juger, ni adopter une attitude critique», raconte Pierre-Alain.
Jean-François est lui aussi ému par ceux qui ont pris le parti de la grâce : «Ils sont toujours prêts à m’aider et à user de patience envers moi. Ils croient en moi et en mes dons, même lorsque je doute et que j’ai tendance à me dévaloriser». Maïté et Sarah voient la grâce comme «une seconde chance» accordée à autrui. Et Sarah de citer en exemple l’attitude héroïque de cette mère de famille qui, bien que trompée par son mari, prie chaque jour pour son salut. Sommes-nous aussi des porte-drapeaux de la grâce divine dans un monde qui souffre ? Cinq clés tirées du livre du pasteur peuvent nous aider.

1.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x