L'article

Etre béni par l’Eternel? Non merci!

Etre béni par l’Eternel? Non merci!
 
24.09.18 - Un verset affiché sur un bus biennois a fait parler de lui. Libertés d’expression et religieuse reviennent sur le devant de la scène.
Le bus passe et certains aboient: l’affiche «Que l’Eternel te bénisse» sur un bus biennois a entraîné une vaste polémique dans les médias.
En réalité, c’est moins la pub réservée par l’Agence C pour deux ans que la réaction offusquée de Mohamed Hamdaoui, un élu local socialiste, qui a entraîné une vague d’articles et de réactions citoyennes. Le conseiller de la ville a déclaré tout haut: «Je ne veux pas de cette bénédiction lorsque je monte dans le bus.»

Jusqu’où la polémique ira-t-elle?

Bienne n’est pas la première ville où les versets de l’Agence C, association interconfessionnelle, font débat. A Genève, dans les années 90, une campagne d’affichettes à l’intérieur des bus avait suscité la colère d’un passager, mécontent d’être forcé de regarder des extraits de la Bible aux heures de pointe. Les Transports genevois avaient changé leurs conditions générales. Et depuis, la pub religieuse n’est plus possible sur les espaces publicitaires de la régie de transport public.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x