L'article

Et si on parlait franchement de la souffrance?

Et si on parlait franchement de la souffrance?
 
18.05.20 - La vanité de la souffrance est l’un des talons d’Achille de l’athéisme. Si la foi peut donner un sens à la souffrance, en pratique, il n’est pas si simple d’en porter le témoignage autour de soi. Quelques pistes.
«Dieu murmure dans nos moments de joie, mais tonne dans nos souffrances. La souffrance est son mégaphone pour réveiller un monde engourdi», disait le grand C. S. Lewis.

Pourtant, le mal et la souffrance sont les principales objections de ceux qui doutent de l’existence de Dieu. Missionnaire à JEM et auteur de Tant de beauté, tant de souffrances, pourquoi? (auto-édition), Carlo Brugnoli avance une explication: «Ils croient que si Dieu existe et qu’il est tout-puissant, la souffrance et le mal font partie de son plan secret. Ils ignorent que Dieu a été secoué de douleur en constatant que les humains, auxquels il avait attribué sa ressemblance, le don de la liberté, de la pensée et du ressenti, ont choisi la folie de la révolte contre lui.» Le missionnaire est convaincu que beaucoup de non-croyants verseraient des larmes de bonheur en faisant connaissance du vrai Dieu.

Supprimer la référence supprime le problème
Dans Coronavirus, où est Dieu?
(BLF éditions), le professeur émérite et philosophe des sciences John Lennox remarque que, face aux catastrophes, la seule issue pour certains est d’embrasser l’athéisme: «C’est évident, disent-ils, le coronavirus, les cancers, les tsunamis montrent bien que Dieu n’existe pas. Nous devons l’admettre, l’univers est dur et insensible, il se fiche de savoir si nous vivons ou mourons.» John Lennox rétorque: «Si Dieu n’existe pas, les valeurs transcendantes disparaissent aussi. Si nous ne pouvons rien qualifier de “bien” ou de “mal”, le concept de moralité disparaît. Le prétendu “problème” du mal n’est plus un problème. Il se dissout dans l’indifférence impitoyable de la matière insensible.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Le Cri d’Edvard Munch, Wikipedia
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x