L'article

Entretien inédit avec John Stott

Entretien inédit avec John Stott
 
19.05.14 - La rédaction vous propose une interview inédite, toujours d’actualité, que John Stott avait accordée pour les 30 ans de la Déclaration de Lausanne. Un entretien qui n’a jamais été publié. Le théologien anglican est décédé en 2011.
Découvrez sur ce site les autres articles de notre dossier consacré aux 40 ans du Mouvement de Lausanne.
Quels sont les principaux défis que les évangéliques doivent relever?
Le pluralisme constitue le principal défi pour les évangéliques. L’enjeu majeur est de savoir comment y répondre. En effet, le pluralisme va au-delà de la seule reconnaissance, incontestée, de la pluralité des croyances dans le monde: il affirme la validité de toutes les croyances, rejette et juge inacceptable toute tentative de conversion d’une personne à nos opinions.

En 1977, le symposium du professeur John Hick sur le mythe de Dieu a mis en évidence ce basculement de l’exclusivisme et de l’inclusivisme vers le pluralisme...
La raison pour laquelle nous devons rejeter cette position de plus en plus populaire est que nous sommes engagés par le caractère unique du Christ et de sa finalité. Il n’a ni concurrent, ni successeur. Ce n’est pas le caractère exclusif du christianisme en tant que système, mais celui du Christ que nous défendons.
Il est unique dans son incarnation, dans son expiation, dans sa résurrection et dans son don du Saint-Esprit. Ainsi, c’est à travers Jésus-Christ de Nazareth que Dieu est devenu humain, par sa mort qu’il a porté nos fautes, par sa résurrection qu’il a vaincu la mort et par le Saint-Esprit qu’il est entré dans son peuple et qu’il est capable de sauver des pécheurs. Nul autre n’a ses qualifications.

Mais les critiques aux évangéliques se multiplient pour leur reprocher leur intolérance et leur prosélytisme. Que répondre?
La tolérance est l’une des vertus les plus en vogue actuellement. Mais il existe trois types de tolérance. La première est la tolérance légale: elle défend des droits égaux devant la loi pour tout groupe ethnique et religieux. Les chrétiens devraient être les fers de lance dans ce domaine. La seconde est la tolérance sociale: il s’agit d’aller à la rencontre et de se faire des amis avec des personnes d’autres appartenances religieuses, puisqu’ils sont l’expression de la Création divine, créés à son image. La troisième est la tolérance intellectuelle. Cette dernière consiste à cultiver une ouverture à toutes les opinions sans en rejeter aucune. Mais ouvrir la bouche si largement comme si elle restait vide n’est pas une vertu. C’est un vice de débilité!
L’autre mot que nous devons définir est le prosélytisme. Il n’est pas synonyme d’évangélisation.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x