L'article

Diverses spiritualités sous le même toit

 
21.05.07 - Le pasteur Louis Schweitzer évoque la nécessité de prendre en compte les personnalités et les aspirations de chacun dans le cheminement spirituel
Que se passe-t-il lorsque des Églises ou des groupes de croyants ont une identité très forte mais qui tend aussi à devenir un moule étroit ou unique? Comment pleinement intégrer et valoriser des fibres piétiste, sociale-humanitaire, sociale-politique, artistique, etc. souvent minoritaires et qui se sentent parfois décalées par rapport à notre milieu? En tant que responsables spirituels, sait-on, non seulement «faire une copie-carbone de soi-même sur ses ouailles», mais aussi, et surtout, permettre à leurs sensibilités propres d’éclore et de se développer?

Soif d’élargissement
Il y a eu un moment dans ma vie spirituelle où je faisais le constat suivant: face à un nouveau livre, il me suffisait de connaître l’auteur, l’éditeur et le titre de l’ouvrage pour avoir l’impression de savoir de quoi on allait me parler, dans quel sens et avec quelles conclusions. Cette impression, a posteriori, était injuste, mais toujours est-il que j’avais soif d’élargissement.
C’est ce qui m’a amené à me plonger dans des auteurs non-protestants: comme Ignace de Loyola ou Thérèse d’Avila. Une fois que j’ai découvert ces auteurs et d’autres encore qui m’apportaient des choses nouvelles, ou des choses connues mais avec un éclairage nouveau, je ne pouvais plus dire: «Nous sommes les seuls vrais chrétiens». Il y avait bien sûr des choses avec lesquelles je n’étais pas d’accord, la piété mariale, par exemple. À partir de là, j’ai commencé de mieux percevoir la diversité des gens et des sensibilités dans l’Église. J’ai accepté mon propre chemin comme un chemin légitime parmi d’autres.
Il y a parfois des différences qui touchent la vérité, mais beaucoup d’autres relèvent des caractères, des tempéraments des personnes.
Mieux accueillir la diversité spirituelle autour de soi commence par un travail sur soi. Posons-nous la question: «Telle ou telle expression de la foi me convient-elle ou non? Pourquoi est-ce que je préfère celle-ci ou celle-la?»
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
En savoir plus

Les grands courants

En tant que chrétiens évangéliques, notre histoire remonte au mieux à quelques siècles, mais nous sommes les héritiers de deux mille ans de spiritualité chrétienne. L’Église catholique a toujours reconnu une grande variété de spiritualités. Les courants dominicain ou jésuite sont plus intellectuels. Ils ont mis un accent fort sur la lucidité, la réflexion, la connaissance théologique et biblique. Mais ce sont encore deux écoles différentes. Les héritiers de St Dominique ont davantage investi l’évangélisation et l’enseignement (on connaît Thomas d’Aquin, mais il y a eu aussi de grands mystiques, comme Maître Eckhardt ou Tauler) alors qu’Ignace de Loyola, fondateur des jésuites, insiste sur le discernement à travers les exercices spirituels.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x