L'article

Dieu n’a pas guéri notre fille

 
24.12.07 - Le deuil d’un enfant est très long et très perturbateur, pour les couples notamment. Mais il est aussi générateur de projets de vie. Un témoignage
Il y a un peu plus de trois ans, Mirjam, trente-deux ans, et son mari Grisolia perdaient leur fille Melina. Elle avait neuf mois et un cancer généralisé. Le drame a tout emporté sur son passage : les certitudes, la joie de vivre, les perspectives
d’avenir. Les deux années et demie suivantes ont été faites de hauts et de bas constants. Un voyage de la mort à la vie, que Mirjam raconte.Dès le diagnostic posé, les médecins ne donnent que quelques jours, voire quelques semaines à vivre à Melina qui n’a alors que six mois. Entre chimiothérapies, bonnes et mauvaises nouvelles qui se suivent en alternance, Mirjam et son mari prient intensément, confiants que Dieu va la guérir. Las. La souffrance de ce départ est immense. «J’étais révoltée. Je ne comprenais plus rien. Je doutais de Dieu, de son amour. Ce que dit sa Parole est-il vrai ? Ça n’avait pas de sens.»
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x