L'article

Dieu l’a reprise au bon moment

 
21.05.07 - Aurélia ne devait pas survivre, d’après les médecins. Or elle a vécu jusqu’à l’âge adulte et a inspiré et soutenu ceux qu’elle a côtoyés
Aurélia s’est éteinte en octobre dernier, à l’âge de vingt-et-un ans. À vues humaines, sa vie terrestre aura été bien courte. Mais Aurélia laisse une trace indélébile dans le cœur de ceux qui l’ont connue. En témoignent les paroles d’un pasteur de son Église: «On saura plus tard le nombre de personnes qui ont tenu bon dans la foi en voyant vivre Aurélia». Au travers de cette jeune fille toute mignonne, mais si fragile et handicapée, plusieurs personnes ont trouvé la foi ou la force de se battre.
À l’âge de sept ans, Aurélia a répondu avec sa spontanéité d’enfant à l’invitation de confier sa vie à Dieu. Malgré les luttes quotidiennes que lui imposait son corps, la fillette puis l’adolescente n’a jamais cessé d’espérer en Dieu. Guérie, elle ne l’a pas été, «mais toute sa vie a été un miracle» atteste sa maman, Dany.

Elle ne devait pas vivre
Cadette de trois filles, Aurélia est une enfant très attendue. Sa naissance se déroule vite et bien, mais le lendemain, les soucis commencent. Le nouveau-né est cyanosé et doit subir des examens médicaux. Les médecins constatent alors de graves malformations au niveau du cœur, l’absence d’artère pulmonaire et des poumons à la capacité réduite. Le corps médical est convaincu qu’Aurélia ne peut pas survivre. Dany et Paul Diatchenko, les parents, sont ébranlés au plus profond d’eux-mêmes. «C’était très difficile de vivre avec cette épée de Damoclès, cette crainte de perdre Aurélia à tout moment», se rappelle Dany. L’incertitude est telle que le couple décide de dire à ses filles de quatre et huit ans que leur petite sœur se meurt.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x