L'article

Des millions de francs pour la recherche sur la fin de vie

Des millions de francs pour la recherche sur la fin de vie
 
24.11.14 - Des dizaines de projets sont mandatés par le Fonds National Suisse pour réfléchir à la fin de vie. Source d’espoir pour les chrétiens?
Pourquoi des résidents en EMS souhaitent-ils la mort? Les patients en fin de vie ont-ils un droit à l’autodétermination? Jusqu’à quel point l’Etat doit-il intervenir dans ce domaine? Autant de questions pointues auxquelles les Suisses pourraient bientôt avoir des réponses pertinentes, à l’heure où la question de l’aide au suicide fait beaucoup parler d’elle (lire encadré).
Des dizaines d’experts (médecins, scientifiques, éthiciens, juristes, sociologues) sont engagés dans les 33 projets du PNR 67, consacré à la fin de vie. Ce Programme National de Recherche (PNR), mandaté par le Conseil fédéral, bénéficie de quinze millions de francs et court de 2012 à 2018.

Vers une fin de vie plus éthique?
«Notre connaissance sur la fin de vie est bien trop faible aujourd’hui en Suisse», explique Markus Zimmermann, le président du PNR 67, un éthicien de l’Université de Fribourg. Les chrétiens peuvent-ils donc espérer, grâce à ces recherches, un retour aux valeurs qu’ils chérissent et un «serrage de vis» là où la société peut leur apparaître trop laxiste?
D’un côté, le PNR 67 ne nie pas sa volonté de renforcer les soins palliatifs et de permettre, à terme, l’élaboration de règles juridiques plus claires.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Exit dans les EMS neuchâtelois

Les EMS subventionnés du canton de Neuchâtel se devront d’accepter l’aide au suicide au sein de leurs établissements. Ainsi en a décidé le Grand Conseil neuchâtelois le 4 novembre. L’Armée du Salut (AdS), qui avait demandé une dérogation dans la loi, n’a pas été entendue.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x