L'article

Des chrétiens encore fragilisés

Des chrétiens encore fragilisés
 
23.04.18 - Bien que marqués par le régime communiste puis la domination orthodoxe, les évangéliques de Roumanie s’investissent pour leur pays. Analyse.
Après presque quarante-cinq ans de privations sous le régime communiste, les chrétiens de Roumanie ont découvert la liberté à partir de 1989. Le souvenir de la période de persécution reste vif chez de nombreux adultes. Après un essor vertigineux des Eglises évangéliques dans les années qui ont suivi la chute du rideau de fer en Europe de l’Est, la dynamique d’évangélisation et de conversion s’est stabilisée.

Nombreux évangéliques
Aujourd’hui, la proportion de chrétiens évangéliques dans la population reste impressionnante: dans un pays de vingt millions d’habitants, au moins un demi-million de personnes assistent régulièrement au culte d’une Eglise évangélique.
C’est-à-dire qu’une personne sur quarante participe à la vie d’une communauté locale d’une des trois grandes dénominations évangéliques du pays: les pentecôtistes (plus de 350 000), les baptistes (plus de 100 000) et les Assemblées de frères (environ 60 000). Le pays compte au moins 7000 lieux de culte évangélique reconnus.
Les Roumains restent très pieux et la situation spirituelle du pays doit tenir compte de la forte influence de l’Eglise orthodoxe roumaine. Cette situation pose problème par moment, avec une tendance de la part de la majorité orthodoxe à considérer les évangéliques comme une secte.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto Parlement de Bucarest
 
En savoir plus

Un carburant biblique

Chrétienne roumaine mariée à un Français, Corina possède une Bible en roumain qui libère une odeur d’huile de moteur quand elle l’ouvre. L’odeur de cambouis de cette Bible est intimement liée à l’histoire des chrétiens dans l’ex-bloc communiste. Elle provient des chargements de Bibles de contrebande acheminées en Roumanie dans les années 70, soigneusement empaquetées et cachées dans le moteur de l’un des véhicules qui effectuaient ce dangereux trajet.
 

x