L'article

Christianity Today crée la polémique

Christianity Today crée la polémique
 
27.01.20 - Notre confrère américain a pris position contre Donald Trump en appelant à sa destitution et à sa non-réelection, dans un éditorial qui fait lui-même couleur beaucoup d’encre. Réactions.

Photo: Un panel de leaders évangéliques prie pour Donald Trump, le 3 janvier à Miami.
Drôle de coup que celui joué par le directeur éditorial de Christianity Today (CT) Mark Galli (photo en médaillon) peu avant son départ en retraite (aujourd’hui effectif): appeler à la destitution de Donald Trump et le qualifier de «personnage grossier et immoral». Son éditorial signé le 19 décembre dernier n’a pas seulement déchaîné la fureur du président américain lui-même, en odeur de sainteté auprès de la majorité des évangéliques de son pays. L’éditorial a aussi suscité la réaction de milliers de responsables évangéliques et révélé, sinon accentué, la même polarisation au sein des Eglises que dans la société civile; dans cette dernière, la polarisation atteint même un niveau jamais vu à ce jour et se cristallise autour de la procédure de destitution intentée par les démocrates.

L’accusation principale
«Le président des Etats-Unis a tenté d’utiliser son pouvoir politique pour forcer un dirigeant étranger à harceler et discréditer un opposant politique (Joe Biden)», a écrit Mark Galli, sortant CT de sa réserve habituelle sur les sujets politiques.
Selon le rédacteur en chef, un tel comportement ne serait pas seulement une violation de la Constitution, mais «profondément immoral».

Riposte sur Twitter et soutien de la famille du fondateur
Donald Trump a riposté sur Twitter le 20 décembre et qualifié le magazine de référence (en tout cas jusqu’ici...) des évangéliques américains «d’extrémiste de gauche ou très progressiste» faisant «piètrement son travail». «Aucun président n’a fait autant pour la communauté évangélique et ne s’en rapproche à ce point», s’est justifié Donald Trump, toujours sur Twitter.
Le président américain a pu compter sur le soutien de Franklin Graham, fils de l’évangéliste Billy Graham, fondateur de CT décédé en 2018, selon lequel «[mon père] n’aurait pas approuvé cet éditorial. Il connaissait Donald Trump, croyait en lui et a voté pour lui.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x