L'article

Asia Bibi, un acquittement qui plonge le Pakistan dans la crise

Asia Bibi, un acquittement qui plonge le Pakistan dans la crise
 
19.11.18 - Au Pakistan, les lois anti-blasphème posent problème et la chrétienne Asia Bibi en fait les frais avec plus de huit ans passés dans les couloirs de la mort. Acquittée le 31 octobre dernier, sa libérté est menacée par les islamistes. A quand l’abrogation de ces lois?

Photos: Les deux seules photos d’Asia Bibi sont celles avant son arrestation en 2009 et durant son procès en 2010.
Le 31 octobre, l’annonce de l’acquittement d’Asia Bibi a été accueillie avec joie par les chrétiens du monde entier, notamment par ceux qui ont prié pour cette chrétienne condamnée à mort. Mais en raison des menaces des islamistes, qui ont paralysé le pays trois jours durant, ce n’est que le 7 novembre que la chrétienne pakistanaise a enfin été libérée et transférée dans un lieu secret. Toutefois, Islamabad a cédé aux protestataires furieux: le gouvernement s’est engagé à lancer une procédure visant à interdire à Asia Bibi de quitter le pays et à ne pas bloquer une demande de révision de jugement initiée par un religieux. Accusée suite à une dispute autour d’un verre d’eau avec ses voisines musulmanes, la mère de famille a-t-elle une chance de retrouver un jour la paix hors du Pakistan?


Inciter le Pakistan à l’Etat de droit
Le responsable du plaidoyer de l’Alliance évangélique mondiale (AEM) auprès de l’ONU à Genève espère une coordination entre les multiples initiatives pour trouver un pays-refuge à Asia Bibi: «Il faut réfléchir non seulement à faciliter sa sortie du Pakistan mais aussi à inciter le gouvernement pakistanais à respecter l’Etat de droit et la liberté religieuse», souligne Wissam al-Saliby. Car la mère de famille n’est pas la seule à subir l’injustice d’une condamnation en vertu d’une loi anti-blasphème: «Yaqoob Bashir Masih, 20 ans, a récemment reçu une sentence de prison à vie pour blasphème», relève le représentant de l’AEM. Les lois anti-blasphème peuvent servir de prétexte lors de règlements de comptes entre musulmans et chrétiens.

L’ONU rappelle à l’ordre mais ne peut pas imposer
«Dans le monde, plus de 70 pays disposent de lois anti-blasphème», indique Wissam al-Saliby. Toutefois, le Pakistan est le seul qui punit le blasphème par la peine de mort ou la prison à perpétuité.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 
En savoir plus

L’affaire Asia Bibi en douze dates

Juin 2009: Asia Bibi, mère de cinq enfants, est arrêtée pour blasphème contre Mahomet, le prophète de l’islam.
Novembre 2010: Asia Bibi est condamnée à mort par pendaison. Son avocat fait appel du verdict.
4 janvier 2011: Salmaan Taseer, gouverneur de la province du Pendjab, qui a soutenu Asia Bibi, est assassiné.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x