L'article

Arnaud Beltrame: son sacrifice ramène nos pensées à Jésus

Arnaud Beltrame: son sacrifice ramène nos pensées à Jésus
 
23.04.18 - Le geste héroïque de ce lieutenant-colonel français mort en prenant la place d’une otage a retenti dans le monde entier. Survenu en pleine période de Pâques, cet événement n’a pas manqué de rappeler un autre sacrifice, celui de Jésus-Christ. Mise au point.
«Il s’est fait tuer pour que moi je vive.» Non, ce n’est pas un verset de la Bible, mais une interview de Julie, caissière du supermarché de Trèbes, dans l’Aube, donnée à Paris Match. Pourtant, la ressemblance est si frappante et la date de la prise d’otages si proche des fêtes de Pâques, que de très nombreuses Eglises ont fait le rapprochement.

Donner sa vie pour autrui
Petit rappel des faits: le 23 mars, un terroriste islamiste prend d’assaut un supermarché de Trèbes, réclamant la libération de Salah Abdeslam, le seul terroriste survivant du Bataclan. Il garde son arme pointée sur la nuque de Julie, la caissière, pendant quarante-cinq minutes. Jusqu’à ce qu’Arnaud Beltrame, gendarme entraîné spécialement pour les prises d’otages, ne vienne prendre sa place. Au terme d’un corps-à-corps, il recevra plusieurs coups de feu et de couteau qui lui seront fatals. Il meurt en héros national. Le terroriste est abattu.

Arnaud Beltrame s’était converti à l’âge de 33 ans.
Baptisé à l’âge adulte dans l’Eglise catholique, il devait s’y marier le 9 juin. Le prêtre Jean-Baptiste, qui préparait son mariage, lui rend hommage sur Facebook en ces termes: «Il me semble que seule sa foi peut expliquer la folie de ce sacrifice qui fait aujourd’hui l’admiration de tous. Il savait, comme nous l’a dit Jésus, qu’il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis (Jn 15, 13).»
Dans les milieux évangéliques, l’hommage rendu au gendarme est tout aussi chaleureux. Le policier allemand Matthias Lehmann, président de l’International Christian police fellowship (communauté internationale des policiers chrétiens) reconnaît que «son sacrifice fait écho à celui de Jésus, puisque sa mort a permis à d’autres de vivre». Le pasteur baptiste de Carcassonne, tout proche de Trèbes, Hicham el Mostain, renchérit: «Pour les chrétiens, le sacrifice d’Arnaud Beltrame nous rappelle celui de Christ.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Mission numérique de la Gendarmerie nationale
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x