L'article

Architecture évangélique: quelle visibilité?

Architecture évangélique: quelle visibilité?
 
14.09.10 - Une église peut se fondre dans le paysage, se dissimuler ou se donner à voir. Réfléchir à la visibilité du lieu de culte peut donner des résultats bien différents
L’Eglise protestante réformée évangélique de Marseille est installée dans des locaux anciens. Lorsque la décision a été prise de les rénover, l’assemblée a fait appel à un architecte pour redéfinir la fonction du lieu et sa décoration intérieure. «Cela nous a menés dans une véritable réflexion théologique sur le culte», explique le pasteur Jean-Raymond Stauffacher. «La décoration du lieu peut participer à la louange par exemple comme symbole de la beauté de Dieu.»

L’architecte Gilles Prin-Abeil a compris pendant ses repérages que la prédication était un temps fort à valoriser: «Ce qui est sacré dans une église catholique ne l’est pas forcément dans un temple protestant. Le style réformé est discret, quasi conceptuel, avec peu d’éléments essentiels», explique t-il. «J’ai décidé de garder cette image d’austérité en axant l’agencement autour des trois symboles que sont la chaire, la table de communion et la Bible.»

Ouverture sur le quartier
Outre l’esthétique intérieure, l’architecte a planché sur la visibilité du temple: situé dans une rue très passante, sa façade banale ne rendait pas évidente la fonction religieuse du bâtiment. «Nous nous sommes demandés comment nous pouvions mieux nous intégrer à la vie du quartier, tout en affichant qui nous sommes. Nous voulons développer une activité sociale pour notre quartier», raconte Jean-Raymond Stauffacher.
Pour traduire cette volonté d’ouverture, Gilles Prin-Abeil a choisi un style super-moderniste faisant la part belle au verre, à la lumière et à la transparence (photo). «Jouer sur la transparence permet de faire comprendre aux passants que ce lieu de recueillement leur est ouvert, que ce n’est pas un espace communautariste. Tout en lui donnant une définition précise: on peut voir du dehors la chaire, la Bible ouverte et l’autel», explique l’architecte. Cette somme de détails n’est pas innocente. Alors qu’on a longtemps voulu «sortir pour évangéliser», on tend aujourd’hui à redécouvrir le rôle des structures ecclésiales et à valoriser l’Eglise dans la société.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Gilles Prin-Abeil
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x