L'article

Apolline, la force du pardon

Apolline, la force du pardon
 
24.02.20 - Oratrice lors de la conférence «Tu es précieuse» du 7 mars à Genève, Apolline Dukuzemariya.
a publié il y a deux ans une autobiographie remarquée de rescapée du génocide rwandais («Pourquoi je leur ai pardonné»).
La vie d’Apolline a basculé le 21 avril 1994. Attaquée à la machette en plein génocide rwandais, elle fut laissée pour morte avant d’être sauvée de justesse grâce au sang-froid de son mari médecin. Ses multiples blessures physiques et spirituelles auraient pu la briser. Dieu l’a relevée et guérie, lui offrant la grâce de pardonner et de partager son histoire aujourd’hui.
C’est à Aigle, en Suisse, qu’Apolline Dukuzemariya, cinquante-sept ans, vit actuellement, entourée de son mari, de ses quatre enfants et quatre petits-enfants. Conférencière depuis plus de vingt ans, elle place le pardon et la foi en Christ au cœur de son témoignage de guérison.

«On ne se sentait pas menacés»
En 1994, le couple mixte tutsi-hutu vit dans la grande ville du Sud, Butaré, a priori loin de l’embrasement de la capitale, avec ses trois enfants. Rien ne laisse présager à l’époque qu’une telle violence atteindra leur foyer: «On pensait que cette guerre ne concernait que les politiciens. Nous n’étions engagés dans aucun parti, seulement dans l’évangélisation. Nous ne nous sentions pas menacés».

Or en ce jour de printemps, tout bascule. Un groupe de miliciens font irruption dans leur maison. Les enfants sont épargnés grâce à une amie hutue, mais Apolline est prise comme bouc émissaire: «Ils étaient à la recherche des ennemis du pays et l’on donna l’ordre de me tuer.» Apolline est frappée à la tête ainsi qu’aux membres inférieurs à coups de machette. Son pied droit est presque arraché.
Evanouie dès les premiers coups, elle échappe ainsi à cette violence inouïe: «Je suis reconnaissante de la façon dont Dieu a adouci mes douleurs. Lorsqu’ils ont vu que je ne bougeais plus, alors que je ne ressentais rien, ils ont cru que j’étais morte.»

Sauvetage in extremis
A l’extérieur de la maison, les bâtiments sont en feu et la ville en proie au massacre.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Céline Kohler
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x