L'article

Aimer Jésus et la nation: compatible?

Aimer Jésus et la nation: compatible?
 
24.06.19 - Le nationalisme en hausse démontre un attachement croissant à la patrie. Où se positionnent les chrétiens?
Les élections européennes qui ont eu lieu du 23 au 26 mai dans vingt-huit pays (Royaume-Uni compris) ont été marquées par la nette progression des partis d’extrême droite nationalistes et populistes.
C’est surtout le cas en Italie où la Ligue de Matteo Salvini (photo) a largement battu le Parti démocrate (centre gauche) et en France où le Rassemblement National (RN) a devancé d’une courte tête le parti du président Emmanuel Macron.
Lors de la campagne, certains responsables politiques, Matteo Salvini en tête, ont multiplié les références au christianisme. Ce dernier - régionaliste et populiste devenu nationaliste - a même brandi et embrassé un chapelet en conférence de presse, se présentant comme «le dernier des bons chrétiens».


Christianisme instrumentalisé?
Nationalisme et christianisme seraient-ils compatibles? «Assurément non», estime Christian Delahaye journaliste et théologien catholique. «Le christianisme est instrumentalisé comme un marqueur identitaire. La montée populiste et nationaliste chez les chrétiens est alimentée par un ressentiment exacerbé, souvent à contre-courant des évolutions libérales.» Un «raidissement» sur des thématiques religieuses qui soulève les foules peut dévoyer et «mener aux choc des civilisations», s’inquiète le théologien, auteur de l’ouvrage L’alliance contre nature : quand les religions nourrissent le populisme (éd. Empreinte temps présent).

La nation est un outil
Pour le blogueur protestant évangélique Etienne Omnès, qui s’intéresse à la théologie et aux rapports entre chrétiens, politique et société sur son blog Phileo Sophia, la compatibilité ou incompatibilité dépend de la définition: «Si être nationaliste c’est rendre un culte à la nation, alors l’incompatibilité est évidente. Si c’est envisager la nation comme un outil important permettant de structurer la société et de vouloir son bien, alors oui, on peut être chrétien et nationaliste.»
Christian Delahaye se dit en colère à cause de la récupération du christianisme par des personnalités comme Steve Bannon, ancien conseiller de Donald Trump, qui cherche à fédérer les grands courants nationalistes et populistes en Europe. «Comment peut-on parler de nationalisme chrétien quand on lit l’Evangile? C’est une trahison inqualifiable.» A cette fièvre, le journaliste n’y voit qu’un remède: «Très clairement, l’antidote, le remède absolu et radical, c’est Jésus. Revenir à lui, plus largement, c’est revenir aux textes de la Bible.»

Pas le plus grand danger
S’il reste prudent et mesuré, Etienne Omnès ne voit pas dans le nationalisme le plus grand danger pour les chrétiens. «On pourrait avoir envie de les renvoyer dos à dos, mais je me méfierais davantage du progressisme que d’un nationalisme séculier. Avec celui-ci, nous avons au minimum une vision éthique en commun. Alors que de l’autre côté on avance dans le brouillard.»
Pour autant, le blogueur souligne un paradoxe: «Je constate chez beaucoup de protestants évangéliques une distinction entre ce qui est dit à l’échelle de la société, pour le bien du pays et comment on agit individuellement. Ainsi un chrétien peut dire “il y a trop de musulmans” mais avoir de l’amour pour ceux qu’il rencontre et les traiter avec bienveillance.» Selon lui, les évangéliques -et c’est surtout le cas en France - avant de prendre position pour un camp ou un autre, doivent d’abord développer une conscience politique.

David Métreau

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © youtube
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x