L'article

«Aidez les réfugiés à retrouver leur dignité»

«Aidez les réfugiés à retrouver leur dignité»
 
21.09.15 - «Monsieur Réfugiés» de l’Alliance Evangélique Mondiale, Thomas Albinson, s’exprime sur les enjeux et le rôle des Eglises. Entretien.
Le pape François a appelé chaque paroisse catholique à accueillir une famille de réfugiés. Un exemple à suivre?
Cet appel fort est en effet un exemple à suivre. Mais bien que biblique, l’accueil d’un étranger chez soi est une démarche complexe. Car il ne s’agit pas d’un élan spontané pour un week-end, mais d’une responsabilité à long terme.

Pourquoi les chrétiens devraient-ils faire de la question des réfugiés une de leurs priorités actuelles?
Je suis reconnaissant que l’Alliance évangélique mondiale (AEM) ait pris conscience, en 2013 déjà, de la nécessité de consacrer des forces pour cet enjeu international de taille. Le secrétaire général de l’AEM avait été invité par l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) pour collaborer au développement d’une charte d’action au profit des migrants menée par les organisations religieuses. Le mandat biblique de venir en aide aux démunis est clair. L’Ancien Testament parle déjà de prendre soin des plus vulnérables, des aînés, des veuves, des orphelins et des étrangers.


La Bible peut-elle nous inspirer les bonnes solutions pour agir dans cette crise des migrants?Adam et Eve ont été les premiers déplacés. Mais après eux la liste s’est allongée, avec Moïse, David, Jean à Patmos, Néhémie, Naomi et Ruth, Esther, Aquilas et Priscille, Philippe (source de joie pour les gens qui l’ont accueilli lors de sa fuite de la persécution de Jérusalem), etc. Et la Pessah (Pâque juive) célèbre l’exil. Alors oui, en tant que chrétiens nous devrions être en avance dans cette réflexion.
Au-delà, s’engager au service des réfugiés constitue pour les chrétiens une occasion missionnelle inouïe. Pour des personnes venues d’Afghanistan, de Syrie, vous serez peut-être le premier chrétien qu’elles côtoieront. Imaginez l’impact, si c’est un chrétien qui les accueille et leur offre la protection!
Enfin, comme le rappelait le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, António Guterres, l’ONU et les ONG sont très compétentes pour répondre aux besoins primaires des réfugiés. En revanche, les organisations humanitaires religieuses sont meilleures pour les aider à se reconstruire. D’autres capacités et une autre stratégie sont nécessaires pour retrouver la confiance et la dignité, pour reprendre le contrôle de sa vie. L’approche communautaire est à cet égard utile et efficace.
Enfin, effet collatéral d’un engagement auprès des réfugiés, des Eglises se mettent à collaborer là où elles ne le faisaient pas auparavant.

L’Australie juge que l’Europe a suscité l’élan de migrants en ouvrant
la porte aux réfugiés...

Pour des réfugiés syriens, irakiens ou érythréens, deux possibilités s’offrent à eux.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x