L'article

A-t-on besoin d’un nouveau Billy Graham?

A-t-on besoin d’un nouveau Billy Graham?
 
19.03.18 - Après presque cent ans de vie, Billy Graham a rejoint son Sauveur, laissant un monde protestant sans son «pape». Une relève est-elle nécessaire? Alors que les hommes naissent et meurent, le message de l’Evangile, lui, reste le même. Enquête.

Photo: Billy Graham, à gauche dans ses jeunes années et à droite, en juin 2005
Le 21 février dernier, le célèbre évangéliste Billy Graham est décédé à l’âge de 99 ans. Depuis, le protestantisme évangélique mondial se sent un peu orphelin. Alors qu’il a tendance à rejeter l’idée et la fonction de «pape», aurait-il besoin d’un nouveau Billy Graham?

Renommée et intégrité
Pour Etienne Lhermenault, président du CNEF, «ce serait “un plus”. De par sa renommée et son intégrité -il n’a pas connu de scandales autour de l’argent ni des femmes- il a pu atteindre des gens qu’aucun d’entre nous n’aurait pu toucher. Mais l’émergence d’une figure telle que la sienne est-elle un besoin fondamental? Dieu seul le sait!»
Pour le théologien Louis Schweitzer, «Billy Graham a, d’une certaine manière, incarné le monde évangélique aux yeux du grand public. Personne ne joue aujourd’hui ce rôle. Le protestantisme évangélique s’en passe très bien. Seul un concours de circonstances pourrait susciter une personnalité au même rayonnement que Billy Graham.
Mais cela ne pourrait pas être commandité et naîtrait de circonstances totalement inattendues.»

Un mouvement collectif
Pour la théologienne Valérie Duval-Poujol, «quand le grand évangéliste Dwight Moody est mort en 1899, on a dit: “C’est la fin de l’évangélisation et de l’évangélisme.” Mais non, il y a eu Billy Graham. Le Seigneur a toujours su susciter les personnes dont l’Eglise et l’humanité avaient besoin.» Avec les réseaux sociaux, la théologienne s’attend plus à «un mouvement collectif» qu’à une personne. Une femme ou une figure issue des pays du Sud, moins sécularisés, ne sont pas exclus. Etienne Lhermenault pense à l’argentin Luis Palau, malgré sa maladie.
Pasteurs de méga-Eglises
Pour l’évangéliste Raphaël Anzenberger, Billy Graham est «irremplaçable». Néanmoins, «c’était un grand homme, parce qu’il avait un grand Dieu.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x