L'article

A la chaire, au four et au moulin, les pasteurs à temps partiel

A la chaire, au four et au moulin, les pasteurs à temps partiel
 
28.05.18 - Ils portent une charge pastorale tout en exerçant un métier séculier. S’agit-il d’une double vocation ou d’un pis-aller économique? Coup d’œil dans l’intimité de trois pasteurs.
Il saute dans le train de banlieue: une heure de trajet pour atteindre le lycée parisien où il enseigne les sciences physiques au niveau BTS (post-bac). Son premier cours démarre à huit heures et il enchaîne toute la journée jusqu’à dix-huit heures. Il prend ensuite le métro pour se rendre à l’étude du mardi dans son Eglise.
En route, il passe en revue ses notes rédigées le soir précédent, un peu oubliées au fil des expériences en électricité avec ses élèves.
Oui, car Albert Xandry occupe un poste dans l’Education nationale tout en étant pasteur. Sa vie est un véritable marathon, heureusement accompagné par «un bon collège d’anciens pour partager la charge».

Un double statut avantageux
Pasteur. Dans l’imaginaire collectif, ce terme fleure bon l’écoute, les visites aux souffrants, la méditation, l’enseignement de la Parole de Dieu et le moteur à la fois spirituel et visionnaire d’une assemblée. Quel rapport donc avec l’exercice d’un métier séculier à temps plein? Alors que certains pasteurs sont rémunérés par l’Etat (Suisse, Alsace/Lorraine) ou reçoivent un salaire fixé par une union d’Eglises, d’autres dépendent du budget – souvent modeste – de la communauté qu’ils servent.
Les avantages d’un emploi «à l’extérieur»? Pour Albert Xandry, cela permet de «mieux s’identifier aux problèmes des gens et assurer une stabilité financière à sa famille». Tony Avril, directeur d’une SEGPA (école pour les élèves en difficulté), révèle que l’absence de dépendance pécuniaire libère certains pasteurs «pour prêcher la Parole de Dieu selon leurs convictions». Et Joël Meyer qui, pendant neuf ans a été à la fois banquier et pasteur (il est actuellement pasteur au Luxembourg et président de l’Institut biblique et pastoral baptiste d’Algrange), fait valoir qu’on peut ainsi «garder un pied dans le monde professionnel».
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x